Les chantiers-théâtre
passent à autre chose:

Ils deviennent Résonances
et le temp fort de l'été Passage devient Traces

Nous sommes fiers de nos 6 années de festival Passage et de notre projet des Ruches sur le territoire.
D’ores et déjà, nous changeons de nom, nous devenons Résonances.
Résonances défend l’accès à la culture pour les plus éloignés des centres culturels. Grâce à la subvention, les plus empêchés ont accès à des oeuvres artistiques ou à des pratiques culturelles.

Depuis trois ans sur le territoire, l’association poursuit ce projet d’émancipation par l’art et la culture. Il vise la libération de l’être humain, sans imposer un modèle, il valorise la créativité de chacun et l’engagement citoyen.

L’association Résonances développe le projet TRACE de St Ciers à Pugnac. De Plassac à Etauliers. L’été en Citadelle. Dans les écoles et les collèges, auprès des jeunes lycéens et depuis peu auprès des jeunes de la mission locale de Blaye.

Résonances écoute les besoins en matière culturelle et travaille avec les professionnels de la petite enfance ainsi que les instituteurs pour établir une école du petit spectateur.

Résonances élabore avec les médiathèques (St Ciers, Pugnac…) des programmations pour les enfants et les familles.

Résonances porte un projet de culture d’émancipation, accessible, populaire et ouvert sur le monde.

Travailler en Résonances
Les associations partenaires ou complices comme

  • Le collectif l’Irrégulière
  • Les amis du Zoétrope
  • Le cinéma le Zoétrope
  • La Cie Les Enfants du Paradis
  • Le Collectif Queskonfabrik.
  • Le restaurant Tropidella.

Trace n’est possible que par l’implication des artistes, du personnel administratif, du bureau associatif et des nombreux bénévoles.

Les publics

Nous convions les publics de tout âge à faire des expériences : voir, goûter, entendre, toucher, sentir, Tout est possible dans le partage. L’art augmente nos capacités sensorielles, nous aide à saisir nos émotions, nous animaux que nous sommes, nous aimons échanger nos savoirs, et sans doute ce qui nous rend particuliers, nous exaltons à mettre des mots sur ses sentiments.

Et La meute est là pour exciter notre part animal.

Etre artistes c’est sans doute, être comme un animal aux aguets pour percevoir le monde et pour en restituer sa puissance émotionnelle. Ce Groupe de jeunes artistes soit ceux-là qui se posent une question à leur insu : Devenir animal, prêt à la rencontre avec une chose, une œuvre, un moment…

Jeunes artistes en meute

  • Baptiste CHARRIER
  • Marina DELAVAU
  • Emeline DUPONT
  • Armelle FURET
  • Hugo GUYOT
  • Alexis LARRIEU
  • Thibault MARISSAL
  • Brenda SIMON